Une première à l’école secondaire de la Vallée-des-Lacs!

Une première à l’école secondaire de la Vallée-des-Lacs!

RIMOUSKI, le 25 octobre 2018

Un nouveau projet de formation à distance, mis en place par la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, a vu le jour en septembre dernier, une première au Bas-Saint-Laurent – Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine. Deux élèves de l’école secondaire de la Vallée-des-Lacs, située à Saint-Michel-de-Squatec au Témiscouata, reçoivent actuellement une formation à distance en mathématiques.

Le nombre insuffisant d’élèves dans cette école ne permettait pas de former des groupes sur place. La
formation à distance devient alors un outil très utile pour remédier à cette situation.

Mise en œuvre du projet

Comme le souligne Nancy Couture, directrice des Services éducatifs à la commission scolaire : « En voyant
venir la diminution d’élèves dans cette école, il était important pour nous de trouver des alternatives. En
juin dernier, après une année de préparation, nous avons constaté que ce projet était tout à fait réalisable
avec le soutien de FADIO et de membres du personnel ».
La concertation de plusieurs personnes, des parents et des élèves, est essentielle pour mettre en place un
tel projet. « Cette première initiative à distance a été très bien accueillie par les parents et leurs enfants.
Un soutien technique est disponible en tout temps. Nous nous sommes donnés un mois au début de la formation pour assurer une présence à chaque cours avec les élèves, autant ceux de Saint-Michel-de-
Squatec que ceux de Témiscouata-sur-le-Lac (secteur Cabano). Nous voulions nous assurer que tout fonctionnait bien et intervenir, si nécessaire, en cas de bris techniques et de besoins pédagogiques », de
mentionner Julie Bélanger, conseillère pédagogique et coordonnatrice du projet.

État de la situation

Les élèves termineront leur 5e secondaire avec une plus grande autonomie et une meilleure connaissance
des nouvelles technologies. « La formation se passe très bien jusqu’à maintenant. Les élèves et moi avons
vécu une période d’adaptation, surtout au niveau des outils et des logiciels mis à notre disposition. Les
élèves peuvent me poser leurs questions en direct à partir de leurs tablettes et du système de visionnement
interactif. Elles peuvent interagir au même titre que les autres élèves présents dans ma classe », de
souligner Martine April, enseignante en mathématiques à Cabano.

Les suites
À la fin de l’année scolaire, une évaluation sera faite et des recommandations seront soumises à la
direction. Il est possible que ce projet de formation à distance soit éventuellement développé pour d’autres
matières que les mathématiques. De plus, certains partenaires de FADIO envisagent de développer
ce même genre de projet dans leurs localités respectives. En effet, l’expérience vécue au Témiscouata
sera très utile pour développer d’autres formations à distance pour les écoles secondaires où le nombre
d’élèves diminue et ne permet pas la création de groupes.

Source :
Mylène Simard, coordonnatrice
60, rue de l’Évêché Ouest, Local F310A Rimouski (Québec) G5L 4H6 Téléphone : 418 723-1880 poste 2189 mylene.simard@cegep-rimouski.qc.ca www.fadio.net

2018-10-25T15:24:08+00:0025 octobre 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire