FADIO - Supervision de stage

Dans la recherche d’amélioration des pratiques en formation à distance, le regroupement FADIO travaille depuis quelques mois sur des projets visant à analyser, par des expérimentations, de nouveaux outils technologiques, ou à documenter des situations représentant des enjeux pédagogiques en formation à distance.

Un premier article sur la supervision des stages à distance vous a été présenté.

Un second projet est mené par la professeure Lucie Dionne de l’UQAR en collaboration avec l’auxiliaire de recherche, Brigitte Morin. Cette recherche permettra de réaliser et de documenter la transition entre une formation donnée individuellement et en présence, vers un dispositif de formation à distance de groupe destiné à des accompagnateurs en milieu de formation pratique.

Le Ministère de l’Éducation exige que les universités responsables de la formation à l’enseignement organisent des stages et qu’elles dispensent une formation aux accompagnateurs dans les milieux scolaires (MELS, 2008).  Jusqu’au trimestre de l’hiver 2016, les maîtres associés (ou enseignants associés) au baccalauréat en enseignement professionnel (eBEP) de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) étaient formés individuellement par le superviseur universitaire responsable du groupe de stagiaires. Généralement, cette formation était offerte en présence par le superviseur qui se déplaçait pour aller rencontrer le stagiaire dans son centre de formation professionnelle. Or, l’augmentation constante du nombre de maîtres associés, la multiplication des superviseurs de stages et la révision des stages selon une approche programme ont généré différents enjeux rendant cette formation, telle que diffusée, moins efficace.

Par conséquent, la formation est dorénavant offerte à distance et en groupe par l’entremise d’un système de webconférence.  Cette transition s’est réalisée à l’automne 2016, à la suite d’une analyse de la situation, d’une mise à jour des contenus de formation et du développement d’un dispositif de FAD.  La recherche a pour objectif de documenter les phases de la transition afin d’en identifier des défis, dans une perspective d’amélioration du dispositif conçu selon une approche d’ingénierie pédagogique (Basque, Contamines et Maina, 2010).

Pour chacun des projets développés par le regroupement FADIO, un guide présentant les conclusions sera rédigé et un webinaire sera offert. Ils seront disponibles sur le site www.fadio.net et seront ainsi accessibles en tout temps.

[ À propos de FADIO ]

Le projet FADIO (formation à distance interordres) au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est un partenariat entre sept commissions scolaires, cinq cégeps, deux instituts et une université qui vise à mettre en commun l’expertise pédagogique et technique en matière de formation à distance (FAD).

Il a été créé afin d’amener ces quinze établissements d’enseignement à offrir des formations à distance de qualité sur l’ensemble du territoire et d’aspirer à devenir des acteurs de première ligne dans le domaine de la formation à distance.

 

Source (publié le 6 février 2017)  : Mylène Simard, coordonnatrice, Formation à distance interordres au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

mylene.simard@cegep-rimouski.qc.ca

Les commentaires sont fermés.